Google supprime discrètement les "Pages en langue étrangère traduites"

Si l'utilisateur final est indéniablement la cible principale de Google, le moteur offre également des fonctionnalités avancées qui font le bonheur des professionnels de l'information. On peut ainsi combiner les opérateurs intitle: et inurl: pour identifier des pages de liens, utiliser la fonction recherche par date pour tenter de connaître la date de publication d'une page, ou encore tirer parti des différents opérateurs présents dans sa barre d'outils.

Mais Google prédit la fin de la recherche d'information telle qu'on la connaît et modifie peu à peu son interface et ses fonctionnalités.
Après avoir supprimé l'aperçu des pages, et déplacé la version "Cache" dans un minuscule triangle que peu d'internautes verront, il vient de faire disparaître la fonctionnalité "Pages en langue étrangère traduites", accessible jusqu'ici en cliquant sur le bouton Outils de recherche, puis en choisissant l'option Le Web > Pages en langue étrangère traduites.


Rappelons que lorsque l'on cliquait sur cette option, Google traduisait les termes de la requête dans une ou plusieurs langues (qu'il choisissait automatiquement mais que l'on pouvait modifier ensuite), interrogeait le Web dans ces langues, rapatriait les résultats pertinents et les traduisait automatiquement en français...



La fonction "Pages en langue étrangères traduites" telles qu'elle était il y a peu


Exemple de résultats obtenus avec la fonction "Pages en langue étrangère traduites"

Extrêmement utile – mais peu connue –, cette fonctionnalité très puissante s'avérait précieuse pour obtenir en un clic des informations publiées dans une langue que l'on ne comprenait pas. On trouvera dans ce billet un exemple de méthodologie utilisant les pages en langue étrangère traduites.

Heureusement, les possibilités de traduction de Google sont conservées et pallient en partie la disparition de cette fonction.

Mais la recherche sur les pages en langues étrangères doit se faire désormais en deux étapes.

Dans un premier temps, il faut traduire sa requête dans la langue de son choix.

Il suffit pour cela d'écrire les mots-clés dans la zone de saisie du moteur, puis de cliquer sur l'onglet Plus de la barre d'outils, et de choisir Traduction.


1. Saisie de la requête et choix de l'option Traduction

On est alors immédiatement connecté à l'outil Google Traduction.
La requête est inscrite automatiquement dans la première case, correspondant à la langue source.
On peut cliquer sur le bouton "Détecter la langue" si le choix indiqué n'est pas correct.
Il faut ensuite choisir la langue cible, depuis le bouton en haut de l'écran (à gauche du bouton Traduire). Si l'anglais est choisi par défaut, pas moins de 72 langues sont proposées par Google, de l'afrikaans au yiddish, en passant par l'azéri, le telugu et le latin !


2. Traduction d'un terme : choix de la langue cible

Il reste ensuite à copier la traduction proposée et à lancer la recherche sur le Web avec les termes ainsi traduits. On signalera que pour certaines langues comme l'anglais, différents synonymes, classés selon leur fréquence d'usage, sont proposés avec leur signification en contexte.

3. Une fois la traduction effectuée : copier le résultat



La seconde étape est celle de la traduction des résultats, et c'est là que l'on regrette la disparition de la fonction "Pages en langue étrangère traduites".

Alors que l'on affichait une page de résultats traduits en français, on obtient ici des résultats uniquement dans la langue choisie, et donc incompréhensibles.
A droite de chaque URL, figure cependant le lien "Traduire cette page", qui permet de se connecter à la page et de naviguer dans le site avec une traduction "à la volée".

4. Résultats 'une recherche avec des termes en chinois

On peut heureusement installer certaines extensions dédiées, telles que "Google Translate" pour Chrome.

Cette extension permet en effet de traduire en un clic la page de résultats, et de les survoler afin de repérer les pages les plus pertinentes.

Bien sûr, il s'agit de traduction automatique, et les résultats prêtent quelquefois à sourire. Mais ils permettent en tout état de cause de comprendre le sens de la page, et d'obtenir des informations difficiles à identifier autrement.

L'utilisation d'une telle extension présente d'autre part un autre atout. Alors que la fonction "Pages en langue étrangère traduites" ne pouvait être utilisée que seule, on peut ici combiner la recherche d'un terme en langue étrangère à des fonctionnalités comme la date de publication, pour restreindre par exemple les résultats aux pages parues depuis un mois, ou au cours d'une période particulière ; il suffit pour cela de cliquer sur le bouton Outils de recherche puis de choisir l'option de son choix via le bouton "Date indifférente".

Recherche avec les termes marché chocolat Chine traduits via Google Traduction,
restriction aux documents de moins d'un mois, et traduction
des résultats avec l'extension "Google Translate"


Dans notre exemple de requête avec les termes marché chocolat Chine traduits en chinois, le premier résultat est un article détaillé du 31.05.2013, issu d'un portail chinois dédié au chocolat, qui offre de très nombreuses informations chiffrées sur le marché : nombre d'entreprises, production en 2012, importations, etc. Autant de chiffres qu'il aurait été difficile de trouver en posant la question en français...

traduction en français du 1er résultat obtenu





2 commentaires:

  1. merci pour cette réponse et cette réactivité. A tester; dommage que je n'ai pas eu l'occasion d'essayer l'ancienne formule qui semblait bien pratique...

    RépondreSupprimer
  2. En fait petit à petit Google force l'utilisation de Chrome ! Eric

    RépondreSupprimer