10 outils indispensables pour le twitteur-veilleur



Pour les besoins d'une formation réalisée en intra-entreprise, et d'un article dans Netsources, je me suis intéressée à la "galaxie" des applications twitter, afin de sélectionner des outils susceptibles d'optimiser, pour un professionnel de l'information, son usage du site de microblogging.
Cette sélection ne s'est pas faite sans peine, tant les outils sont nombreux et diversifiés.
On trouvera dans cet article une présentation relativement rapide de dix outils, pour la plupart choisis parmi ceux qui sont décrits (en détail) dans le n°104 de Netsources.


Lorsque l'on souhaite optimiser son usage de Twitter, la première question qui se pose est celle de l'interface que l'on va employer pour veiller et communiquer sur la twittosphère.

D'après l'étude Brandwatch Report réalisée auprès de 250 sociétés américaines et britanniques, l'interface web Twitter.com demeure le moyen d'accès le plus répandu (28%), suivi par le client HootSuite.com, qui a aujourd'hui dépassé son concurrent TweetDeck (24% contre 11%), racheté par Twitter en mai 2011.

 1. HootSuite.com : bien plus qu'un client twitter...

Lancé en 2008 par la société canadienne éponyme, HootSuite est disponible en mode freemium et est accessible sur le Web, ou via une application pour iPhone, Android et iPad. C’est là un atout certain par rapport à son concurrent TweetDeck, dont les versions mobiles ont été supprimées par Twitter en mai dernier..
Après s'être enregistré, l'utilisateur peut paramétrer son tableau de bord et importer les flux de son choix (timeline, mentions et retweets, messages directs, tweets favoris, etc.), qui s'afficheront dans des colonnes (10 maximum).
Il peut aussi paramétrer plusieurs tableaux de bord, pour des comptes twitter ou LinkedIn, pour une page Google+, Wordpress, etc. La version gratuite est limitée à la gestion de cinq comptes.


Exemple de tableau de bord via HootSuite


Outre cette présentation en colonnes, plusieurs fonctionnalités peuvent justifier à elles seules l'usage d'HootSuite. On citera parmi elles :
 • la possibilité de programmer la publication de ses tweets, à des heures ou jours déterminés (fort utile à la fois pour espacer la publication au fil de la journée et pour garder un compte actif pendant ses vacances...) ;

la possibilité d'intégrer dans le tableau de bord des fils RSS, grâce à RSS Feed et HootSuite Syndicator, deux applications disponibles dans le "Répertoire des Apps" et qui proposent d’importer un flux ou un fichier OPML ; leurs fonctionnalités restent néanmoins bien plus restreintes que celles des agrégateurs classiques (lire "Gérer ses flux RSS avec HootSuite Syndicator ?", sur Blueboat) ;

de nombreuses données analytiques (audience des comptes, etc.), réservées pour la plupart à la version payante ;

• et enfin (surtout ?) la possibilité de créer un flux pour des mots-clés ou une requête, en utilisant les différents opérateurs du moteur de recherche de Twitter (il faut cliquer sur l'option "Ajouter un flux", puis sur l'onglet "Rechercher" ou "Mot-clé"). La colonne ainsi constituée comportera les nouveaux tweets répondant à la requête...

Enregistrement d'une requête sur HootSuite


2. Buffer : pour programmer la publication de ses tweets

Si la plupart des clients twitter offrent la possibilité de programmer la publication de ses tweets, il existe parallèlement de nombreux services (souvent gratuits) dédiés à cette tâche, que pourront utiliser les afficionados de l'interface Twitter.com.

Après en avoir testé plusieurs, j'ai adopté le service Buffer, disponible en mode freemium, car j'ai été séduite par ses fonctionnalités...
Une fois enregistré, le service propose en effet un module "Schedule", qui permet de programmer, pour chaque jour de la semaine, les heures auxquelles on souhaite poster des tweets.
Buffer propose de gérer cette programmation pour un compte twitter, mais aussi Facebook, LinkedIn et, depuis quelques jours, pour une page Google+. Une fois la programmation effectuée, elle est appliquée par défaut à tous les tweets "buffés" ; ceux-ci sont stockés dans une liste d'attente, pour être publiés aux horaires indiqués.
La version gratuite permet 10 programmations maxi, quand le nombre est illimité dans la version payante (8,50 $/mois, pour 12 profils sociaux et 2 utilisateurs). 
Un module "Analytics" fournit quant à lui, pour chaque tweet émis via Buffer, des statistiques comme le nombre de retweets, de favoris, de mentions et de clics...

Programmation des publications via Buffer

D'autre part, tout est pensé pour simplifier l'utilisation du service : une extension de navigateur permet d'ajouter d'un simple clic, lors de sa navigation sur le Web, une page à la liste des tweets programmés, et un bouton "Buffer" s'ajoute à côté du bouton "Tweeter" de l'interface Twitter.com...
Enfin, l'application peut s'intégrer à de nombreux outils, comme IFTTT, Feedly, etc.


Conserver les archives de ses tweets

Plusieurs outils permettent de conserver hors ligne une archive des tweets émis ou sauvegardés, pour y faire des recherches, diffuser à d'autres publics, etc.

J'ai sélectionné deux services qui présentent de réels atouts, sur des points différents...


3. Tweetbook.in, pour créer un ebook avec ses tweets ou ses favoris

Tweetbook.in permet de rassembler en quelques secondes l’ensemble des tweets que l’on a publiés – ou des favoris que l’on a enregistrés – dans un ebook au format PDF, que l'on peut télécharger ; les liens sont bien sûr cliquables.
Ce “tweetbook” constitue à mon avis un excellent complément à une présence sur Twitter ; il peut par exemple être diffusé par mail à des collaborateurs, être offert sur un site..., et participe alors à la sensibilisation à l’usage du site de microblogging.




Tweetbook de @BFoenix du 01/07/13 au 31/08/13

D'ailleurs, pour ceux qui ont pris de longues vacances ;-) , il vous suffit de cliquer ici pour télécharger le tweetbook des tweets publiés sur mon compte  cet été.


4. Twitario.com, pour consulter le journal d'un twitteur

Dans le même esprit, Twitario.com permet de consulter les tweets publics de n’importe quel twitteur (rappelons que ce terme, même s'il est moins utilisé que "twittos", a fait son entrée dans le Petit Larousse l'an passé), et d'obtenir le journal des 200 derniers tweets publiés, classés par ordre chronologique (du plus ancien au plus récent).
On peut feuilleter les pages en ligne, ou enregistrer le journal au format PDF ou ePub.
Il est possible de configurer le nombre de tweets de 200 à 3200 (nombre maximum autorisé par Twitter), et d’inclure ou non les retweets.


Analyser l'influence d'un twitteur

5. Twitonomy.com

J'ai déjà présenté dans ce blog l’application Twitonomy.com, lancée par Matthieu Fyot en mai 2012 et qui propose de très nombreuses analyses et statistiques pour mesurer l’influence d’un twitteur.

Depuis, Twitonomy est passé en mode freemium et offre, en complément des fonctionnalités qui existaient – et qui restent toujours gratuites –, un service Premium permettant d’effectuer des reportings d’activité complets et d’analyser les comptes en profondeur.

Accessible au prix de 20 $/mois (ou 199$/an), ce service propose notamment de télécharger les tweets de n’importe quel utilisateur au format Excel ou PDF, de générer un reporting de son activité sur une période donnée, ou encore d’obtenir des statistiques en lien avec un mot-clé, un hashtag, etc.


Twitonomy : une analyse très détaillée du profil d'un twitteur

6. Twtrland.com

Avec des informations complémentaires de celles de Twitonomy,  Twtrland.com est un outil de veille qui analyse des profils twitter. Pour un twitteur donné, le site propose un “rapport de veille”, qui indique par exemple le nombre de tweets/jour, le pourcentage de RT, les tweets les plus retweetés, la localisation géographique des abonnés, etc.  

Twtrland.com


Différents outils de visualisation

7. MentionMapp.com

MentionMapp signale sous forme cartographique les personnes ayant mentionné un compte twitteur, ainsi que les principaux hashtags présents dans les tweets récents.
La cartographie sera intéressante si le twitteur est “influent”, et souvent mentionné...
Il est possible de naviguer dans le réseau, de nœud en nœud.

MentionMapp.com


8. Hashtagify.me

Hashtagify.me fournit sous forme cartographique différentes informations sur un #hashtag donné.
L'onglet "Related Hashtags" propose ainsi le "top 10" des hashtags liés à la requête, avec pour chaque terme sa popularité et sa corrélation avec le terme initial. Un clic sur l'un des termes génère, en mode "avancé" une deuxième carte.
D'autres onglets offrent un graphique du "top 6" des influenceurs ayant traité du terme, et du "top 6" des langues ayant utilisé le hashtag.
Des solutions d'analyse plus poussées sont offertes sur une base payante.


Hashtagify.me


9. Bluenod.com

Bluenod.com peut être utilisé pour identifier les communautés qui tweetent sur un hashtag particulier, ou qui ont mentionné un utilisateur donné.
La recherche se fait sur le nom d’un twitteur (@nom) ou sur un hashtag (#mot), et porte sur les derniers tweets (quelques centaines) comportant le mot ou mentionnant le twitteur. 
L'outil affiche dans la partie centrale les twitteurs pertinents sous la forme de cercles – plus ou moins importants selon leur influence –, et signale par des liens les relations qu’ils ont entre eux (mentions et RT). Les avatars des différents twitteurs s'affichent dans une colonne sur la gauche, et donnent accès à leur profil et le tweet en lien avec la requête.
La version payante de Bluenod offre des fonctionnalités plus avancées, comme l’archivage, la possibilité de comparer des hashtags, et d’autres indicateurs.

Bluenod.com


10. RSS Bridge : pour retrouver les flux RSS de Twitter

J'ai découvert le dixième outil récemment, grâce à un article paru en août dernier sur le site Korben.info. Korben y présentait RSS Bridge, un outil développé par Sébastien Sauvage puis mis en ligne sur une interface web, et qui permet rien moins que générer des flux RSS pour un certain nombre d'applications (YouTube, FlickR, Google Search...).
RSS Bridge arrive donc à point nommé pour pallier la disparition des flux RSS de la nouvelle API de Twitter, ce qui réjouira tous les twitteurs veilleurs...

Son usage est extrêmement simple : il faut inscrire dans la première case les termes de sa requête.

Baptisée "Media service", la deuxième case est un menu déroulant proposant de choisir la zone à surveiller, entre Twitter (utilisateur ou mot-clé), YouTube, Google Search, FlickR, etc.

Le troisième menu est utilisé pour préciser le format souhaité (Atom, HTML, Json...).

Il suffit enfin de cliquer sur "Process" pour afficher, au milieu de la page, l'adresse du fil RSS ainsi créé, que l'on peut alors intégrer à son agrégateur favori.

RSSBridge.org


J'ai testé la création d'un flux pour suivre un compte ou un mot sur Twitter, et tout à bien fonctionné.

Pour les mots composés néanmoins, une petite manipulation s'avère nécessaire.

Si je souhaite par exemple créer un flux pour l'expression "recherche eveillee", RSS Bridge me propose :  http://rssbridge.org/b/Twitter/Atom/q/recherche eveillee/

Mais ce flux n'est pas reconnu par les agrégateurs type Feedly.

Pour qu'il fonctionne, il faut en fait le transformer en rajoutant %20 entre les termes recherche et eveillee : "http://rssbridge.org/b/Twitter/Atom/q/recherche%20eveillee/"

A ceci près, l'outil fonctionne parfaitement. Un grand merci à SebSauvage pour ce développement !


Et vous, quelles applications de la "galaxie twitter" utilisez-vous ? Pour quels types d'usage ?

10 commentaires:

  1. Merci d'avoir partagé le fruit de vos recherches. Certains des outils que vous présentez m'étaient inconnus et vont faire l'objet de ma curiosité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a une coquille concernant le lien de l'application MentionApp

      Supprimer
    2. Coquille rectifiée... Merci de l'avoir signalée. Bonne journée

      Supprimer
  2. Le lien renvoyant au site de RSS Bridge ne fonctionne pas (un www. en trop) sinon article très intéressant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement, les www étaient en trop... Le lien est rectifié... Merci de votre commentaire :-)

      Supprimer
  3. Merci pour la découverte de certains outils, très intéressant.

    RépondreSupprimer
  4. Des outils très intéressants présentés ici. Pour ma part j'utilise aussi Manageflitter, un outils très intéressants pour gérer ses following

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    merci pour le partage de ces outils ! =)

    Quelques outils d'analyse : RetweetLab - TweetReach - TweetStats - TwitterCounter

    Cordialement Cédric.

    RépondreSupprimer
  6. http://foller.me/ est pas mal aussi

    RépondreSupprimer